Les stocks ne sont pas la réponse à tout …

C’est la rupture d’approvisionnements ! Les stocks ne sont pas la réponse à tout …

« – Il manque encore 27 sous-ensembles HK12345 pour terminer la commande !

– On a relancé le fournisseur tous les jours la semaine dernière ! »

– On sait qu’il y a des variation de programme. Il n’y avait qu’à mettre un stock de sécurité de 2 semaines ! »

Décision arbitraire de généraliser ce stock de sécurité ; pas de règles de gestion … Le stock de sécurité est confondu avec la mise en place de seuils de déclenchement des approvisionnements !

Le mois suivant, la scène se produit à nouveau ! Rupture et très grosse colère

Chacun explique que les stocks de sécurité sont en place ! Pourtant … Le gestionnaire de stock n’a pas alerté lorsque l’on a commencé à utiliser les pièces du stock de sécurité., l’approvisionneur n’a pas déclenché de commande supplémentaire pour reconstituer le stock de sécurité.

Et … Quand la demande de livraison exceptionnelle du client est arrivée, il ne restait plus que 3 jours de stock alors que le délai normal de fabrication et de livraison du fournisseur est de 10 jours !

Conséquence ? Rupture, transports exceptionnels, pénalités…