JLCE consultant explique les démarches de fiabilisation et maintenance des machines de production. la TPM Total Productive Maintenance repose sur le partage des responsabilité des exploitants et de la maintenance sur les installations de process industrielles. le réglage, la mise au point, la montée en cadence le ramp-up des installations, la remise à niveau des anciens équipements avec les utilisateurs contribuent à la performance opérationnelle des usines.

Les Points-Rouges et la TPM

« Les Points-Rouges et la TPM est-ce grave docteur ? ». La question devrait plutôt être : « Jérôme, je n’ai pas de Points-Rouges, est-ce grave ? ». Quelques industriels m’ont en effet récemment sollicité pour démarrer des campagnes de Points-Rouges sur leur lignes.

Objectif de la démarche Points Rouges

  • Les points rouges matérialisent la rigueur de mise en œuvre de la maitrise technique et du management dans l’entreprise
  • Ils pourraient être interprétés comme des « sens interdits », nous les avons construits comme des limites matérialisant des zones d’autonomie et de délégation maitrisée
  • Les premiers clients sont le pilote et le mainteneur qui interviennent directement sur la machine

Pour être pérenne, cette démarche doit être auditée et suivie d’actions correctives

  • La maitrise doit auditer la mise en œuvre rigoureuse
  • Un incident ! A-t-on effectué un diagnostic en s’appuyant sur la séquence de réglage ?
  • Un problème récurrent ! La machine est-elle dans ses conditions d’origine ?
  • L’automaintenance a-t-elle mis en évidence des dérives ?

Sans management la démarche restera technique dérivera vers

  • Un système rigide appartenant à un service support
  • Le message simpliste « touche pas à ça p’tit con ! »

La démarche sera réussie si

  • En atelier, la démarche est tellement présente que tout nouvel entrant l’adopte naturellement
  • La dérive est rendue tellement visible qu’elle en est insupportable
  • N’importe quel visiteur, auditeur, manager peut s’apercevoir qu’un moyen de production est déréglé

La cohérence de la méthode : des poupées russes

  • D’une vision globale à une vision détaillée
  • La même logique de structuration des documents

La catastrophe arrive quand plus personne règle la machine !

Et la catastrophe arrive quand plus personne ne sait régler la machine ! La méthode TPM Points Rouges intègre la séquence de réglages afin que chaque opérateur maitrise les réglages et diagnostique les dérives.

Ce monsieur très fâché avait « mis en place » la maintenance de premier niveau … la catastrophe : 30% de TRS perdus ! Oui mais … le manque de méthode partagée entre la maintenance et la production a entraîné rapidement des dérives …

« J’ai fait mettre des points contrôle par les opérateurs et ça ne change rien au TRS. De toute façon il faut que la maintenance repasse derrière ! »

Comment les dépannages sont-ils effectués ? A partir de quels repères ? Selon quelle séquence ?

« Les mécanos n’ont pas du tout apprécié qu’on leur vole leur boulot … maintenant les comptes rendus d’intervention ne sont même plus remplis ». Dans l’urgence de la panne, du redémarrage après un changement de série, toute solution pour redémarrer au plus vite était bonne. On n’a fait pas attention aux premiers signes de dégradations. On s’est « renvoyé a balle »

Progressivement les origines de l’installation se sont perdues. La dérive n’a été comprise qu’au moment de la catastrophe…